Années 70 Guides d'épisodes

Les Brigades du Tigre : Saison 1

Par Christophe Dordain

 

PRESENTATION

Nous sommes au début du XXème siècle en France. Ainsi, une brigade de police motorisée est-elle créée. Tout d'abord, dirigée (dans la série) par le commissaire divisionnaire Faivre, cette brigade est inspirée des véritables « brigades mobiles ». Car celles-ci ont été instaurées en 1907 par Georges Clemenceau (surnommé « le Tigre »). Or, à l'époque, il était ministre de l'Intérieur. Puis, animées par Le commissaire Valentin, aidé par les inspecteurs Pujol et Terrasson, ces fonctionnaires de la brigade mobile d'intervention, mènent des enquêtes policières. Aussi, au cours de ces dernières règnent le mystère, l'espionnage, voire le surnaturel, etc. Mais aussi des personnages historiques. Qui plus est, l'enjeu majeur des Brigades du Tigre est bien souvent la protection de la République.

Il fut le héros de cette série mythique que sont "Les Brigades du Tigre". Ecoutez son interview :

Un conseil en passant : en lisant le présent guide des épisodes, vous pourrez constater que des noms sont indiqués en caractères gras. Pourquoi ? Car ce sont des liens qui vous permettront alors d'accéder à des informations complémentaires concernant les personnalités qui ont participé à cette série, à la fois devant et derrière la caméra. Profitez-en !

SAISON I (21 décembre 1974 au 02 janvier 1975)

1. 01 - Ce siècle avait 7 ans
Diffusion le : 21 décembre 1974 sur la 2ème chaîne de l'ORTF
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : Yves Brainville (Bonnerive), Lorraine Rainer (Juliette Bary), Gérald Denizot (Bollich), Alain Halle-Halle (Bary), François Darbon (Civelle), Bernard Lajarrige (Masson), Dominique Zardi (Rafa), Jean Sagols (Louis)
A Paris, en 1907, la criminalité toujours grandissante incite bientôt Le Président du Conseil, Georges Clemenceau, à créer un nouveau corps de police, doté de véhicules automobiles. Le commissaire Valentin, qui poursuit une bande de truands que jamais la police n'a réussie à arrêter, y est bientôt muté...
- On reverra Gérald Denizot dans l'épisode 23 "Les Enfants de La Joconde" (saison IV) et Alain Halle dans les épisodes 21 et 25 (saison IV).

1. 02 - Nez de chien
Diffusion le : 24 décembre 1974 sur la 2ème chaîne de l'ORTF
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : Gérard Lecaillon (Lacombe), Robert Audran (Guillaume), Corinne Coderey (Marthe), Alfred Baillou (Le crieur de journaux)
En 1912, alors que l'on vient de démanteler la Bande à Bonnot, les Brigades du Tigre se voient défiées par un certain Louis Lacombe alias "Nez de Chien". Parce que celui-ci fait régner la terreur par une série d'attentats afin de faire libérer ses compagnons d'armes.
- Une belle interprétation de Gérard Lecaillon dans un double rôle. D'un côté, l'anarchiste Lacombe. De l'autre côté, une bien curieuse femme tentant de manipuler Valentin. Gérard Lecaillon participera ultérieurement au premier épisode de la saison VI dans le rôle du Balafré.

1. 03 - Les vautours
Diffusion le : 26 décembre 1974 sur la 2ème chaîne de l'ORTF
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : Hélène Manesse (Yvette Perrotey), Jacques Harden (Oswald), Jean-Pierre Sentier (Perrotey), René Havard (Lemaire), Hélène Manesse (Yvette), Max Doria (Robert), Steve Eckardt (Burton), Antoine Marin (Tavernier), Max Montavon (Delerche), Jean Pierre Bagot (Le mécano de Latham), François Dyrek (Lee mécano de Blériot), Alain Chevalier (Le journaliste), Richard Deconninck (Le gendarme)
En 1909, l'aviation est plus que jamais en plein essor. En effet, Hubert Latham et Louis Blériot s'apprêtent à entrer en compétition pour parvenir à traverser la Manche. Toutefois, le premier voit son avion être saboté. Puis, les soupçons de la gendarmerie se portent alors sur Gustave Lemaire. Or, ce dernier est un des mécaniciens de Louis Blériot.
- Il faut souligner ici une petite particularité de cet épisode. Car pas de classique prologue ni de commentaire exposant la situation sur fond de générique animé.
- Une autre particularité plus inattendue est à noter. Puisqu'il s'agit d'une erreur de la part de la script-girl, Christiane Bertin. En effet, dans le dernier quart d'heure de l'épisode, Valentin porte deux costumes totalement différents. Tout d'abord, il est habillé dans une tenue foncée au moment de quitter les locaux des brigades mobiles. Puis, on le retrouve tout de blanc vêtu, avec un magnifique canotier, quand il parvient à prévenir Louis Blériot de l'imminence d'un attentat contre son avion !

1. 04 - Visite incognito
Diffusion le : 28 décembre 1974 sur la 2ème chaîne de l'ORTF
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : Marion Game (Thérèse), Philippe Brigaud (Berval), Vernon Dobtcheff (Inspecteur Howard), Pierre Fox (Bertrand), Frank Lazarus (James), Claude Klingsor (Selim Kahn), Pierre Londiche (Le Prince de Galles)
En 1909, c'est l'Entente Cordiale, la France parvient à se réconcilier avec l'Angleterre. Or, c'est ce que voit d'un mauvais oeil l'Allemagne. Aussi, la tension monte-t-elle de plusieurs crans lorsque le prince de Galles est sur le point de débarquer à Paris. Sa protection est alors confiée aux hommes de Valentin...

1. 05 - La confrérie des loups
Diffusion le : 31 décembre 1974 sur la 2ème chaîne de l'ORTF
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : Jean François Remi (Sermeuse), Raymond Bussières (L'Africain), Georges Lycan (Spaggiari), Jacques Berthier (Régis), Myriam Boyer (La prostituée), Clément Thierry (Emile), Rudy Lenoir (Schulz)
En 1911, une prostituée révèle à Valentin que les truands se sont organisés en une sorte de confrérie afin de mieux coordonner leurs méfaits. Effectivement, ce syndicat d'un genre particulier se fait appeler "La Confrérie des Loups"...
- C'est le premier épisode qui donne une réelle importance aux collaborateurs du Commissaire Valentin. En l'occurrence, c'est Pujol qui se taille la part du lion. Parce qu'il devient un bandit chargé d'infiltrer la Confrérie des Loups. De surcroît, Pujol a même droit à un affrontement physique contre le chef de cette confrérie. En outre, un affrontement qui clôt cette histoire de très bonne facture. En somme, le style des Brigades du Tigre s'affirme ce que confirmera l'épisode suivant.
- Il est à noter que Jean-François Rémi fut le partenaire de Pierre Vaneck dans la série "Aux Frontières du Possible".

1. 06 - La main noire
Diffusion le : 02 janvier 1975 sur Antenne 2
Scénario : Claude Desailly / Réalisation : Victor Vicas
Avec : André Daufel (Békélévitch), Claire Wauthion (Beba), Jean-Pierre Dauzun (le tueur), Guy Lesire (Kostia), Jean-Marie Deblin (Jacquet), Leslie Bunton (La secrétaire), Nicolas Donato (Sarkajevo), Pierre Laroche (L'inspecteur Bogart)
En 1910, deux homme sont enlevés en pleine rue en présence de nombreux témoins. Toutefois, les Brigades du Tigre sont incapables d'identifier les victimes.
- Voici un épisode comprenant de très beaux affrontements de boxe française. En effet, ils sont magnifiquement chorégraphiés par Jean-Pierre Julemont. Or, ce dernier fut un champion belge de boxe française dans les années 1969/1970. Il faut aussi souligner la participation de Guy Lesire, un médecin de formation, pour la première bagarre impliquant Valentin contre un sbire de la Main Noire.
- Cet épisode fut partiellement tourné dans la région de Namur.

ça peut vous interesser

Au nom de la loi : Le voyage

Rédaction

Les Bannis : La série en DVD !

Rédaction

Galactica, la série : Guide des épisodes

Rédaction