Acteurs Portraits en séries

Starsky et Hutch : La distribution

Par Christophe Dordain

starsky-et-hutch-distribution-3
Crédits photo : ABC Television - 20th Century Fox Television
David Soul

Le comédien est né le 28 août 1943 à Chicago. Il débute sa carrière à la fin des années 1960 tant au cinéma qu'à la télévision. Pour le petit écran, on peut citer la série "Cent filles à marier". Celle-ci relatet les aventures de trois frères à Seattle vers 1870. Ce programme produit par Bob Claver et Paul Junger Witt fut diffusé du 25 septembre 1968 au 18 septembre 1970 sur ABC. David Soul participe également au pilote de la série avortée "Intertect" (produite par Quinn Martin et avec avec Stuart Withman). Ce téléfilm-pilote fut programmé le 11 mars 1973 sur ABC.

L'année précédente, le 24 juillet 1972, pour être plus précis, David Soul s'était investi dans un autre pilote dont le résultat fut tout aussi peu probant pour une série intitulée "L'Aventure est au Bout de la Route". En fait, cette série verra bien le jour, mais pas avant 1974. Or, David Soul y sera remplacé par Frank Converse. Bref, on le constate, à plusieurs reprises, le comédien aurait bien pu ne jamais être Hutch !

Enfin, bien après l'annulation de "Starsky et Hutch", David Soul retrouvera un rôle régulier dans la série "Casablanca" en 1983. Puis, aux côtés de Cybill Shepherd, ce sera la série "The Yellow Rose". Cette dernière fut diffusée du 02 octobre 1983 au 12 mai 1984 sur le réseau NBC. Dans ce programme, produit par Michael Zinberg et John Wilder, il incarnait Roy Champion. Un propriétaire de ranch au Texas.

David Soul s'est également illustré dans des téléfilms. On retiendra entre autres "Les Vampires de Salem" de Tobe Hooper en 1979, "La Troisième Guerre Mondiale" de David Greene en 1982 (Diffusion le 01 Février 1988 sur M6), "Le Cinquième Missile" de Larry Pierce en 1986, avec Robert Conrad, "Le Code Rebecca" de David Hemmings en 1985, "Le Secret du Sahara" d'Alberto Negrin en 1988, "Extrême Violence" de Dick Lowry en 1988, "Angoisses sur la ville" de Robert Collins en 1989, "Mariage en noir" de James Goldstone en 1990 et "Le Cimetière Oublié" de John Patterson en 1992.

Ces dernières années, on a pu le voir au cinéma pour une courte apparition dans le film "Starsky et Hutch". Mais aussi dans un rôle plus conséquent dans "L'Affaire Farewell" de Christian Carion. Si vous souhaitez le retrouver à la radio, depuis plusieurs années qu'il vit en Angleterre désormais, il a animé un excellent programme consacré au jazz : David Soul : Musiques sans frontières. En parallèle, David Soul s'est également intéressé à Cuba : Cuban Soul.

starsky-et-hutch-distribution-2
Crédits photo : ABC Television - 20th Century Fox Television
Paul Michael Glaser

Né le 25 mars 1943, Glaser présente une carrière de comédien un peu moins fournie à la télévision, qui demeure notre axe d'étude privilégié dans le cas présent. Avant "Starsky et Hutch", il participa au pilote d'un sticom, "Aces Up". Celui-ci a été produit par Sheldon Leonard (le papa des "Espions" avec Bill Cosby et Robert Culp) et Danny Arnold. Ce pilote sans suite fut diffusé le 29 mars 1974 sur CBS.

Au-delà de multiples apparitions, tout comme David Soul, en tant que vedette invitée de plusieurs séries, notamment "Les Rues de San Francisco", c'est sa carrière ultérieure de cinéaste, après l'annulation de "Starsky et Hutch", qui retient le plus notre attention. Son fait le plus glorieux étant la réalisation du très réussi "Running Man", en 1987. Un film interprété par Arnold Schwarzenegger.

Dans le registre des téléfilms, plusieurs titres viennent alors à l'esprit. Par exemple, on citera "Houdini" de Melville Shavelson en 1976, "Scandale au Pénitencier" de Mel Damski en 1984, "Jalousies" de Jeffrey Bloom en 1984, "Attirance Fatale" de Peter Levin en 2001, "Séduction Criminelle" de Norma Bailey en 2005. Enfin, celles et ceux qui apprécient l'excellente série "Ray Donovan" l'auront aperçu interprétant le rôle d'Alan. C'était pour 4 épisodes programmés entre 2013 et 2019. Enfin, on signalera que, depuis plusieurs années, Paul Michael Glaser a entamé une autre carrière. En l'occurrence, celle de peintre : PM Glaser Fine Art.

starsky-et-hutch-distribution-4
Crédits photo : ABC Television - 20th Century Fox Television
Bernie Hamilton

La carrière de Bernie Hamilton semble s'être définitivement arrêtée après l'annulation de "Starsky et Hutch". En effet, on ne trouve plus mention de la moindre prestation de sa part dans les banques de données spécialisées après 1985 et une participation à la série "La croisière s'amuse".

Issu, tout comme Antonio Fargas, de la vague de la "Blaxploitation" des années 1970, on remarque toutefois des participations à des séries telles que "La Quatrième Dimension", en 1961, ou "Le Virginien", en 1966. Pour la série "Tarzan" avec Ron Ely, son intervention sera plus conséquente et on relève 3 épisodes (dont deux en 2 parties). Mentionnons également un épisode de la série "Cimarron" avec Stuart Whitman et un autre de "L'homme qui valait trois milliards" avec Lee Majors. Pour le cinéma, une de ses apparitions parmi les plus remarquables concerne le film "Blacula", en 1973. Toutefois, il ne faut pas oublier le film "L'Organisation", réalisé par Don Medford (1972) aux côtés de Sidney Poitier.

Depuis le milieu des années 80, Bernie Hamilton s'était complètement retiré de la vie publique consacrant son temps disponible à des oeuvres de charité et à la production de musique Funk. Bernie Hamilton nous a quittés, le 30 décembre 2008, à l'âge de 80 ans.

starsky-et-hutch-distribution-5
Crédits photo : ABC Television - 20th Century Fox Television
Antonio Fargas

Voici un autre pilier de la "Blaxploitation". Antonio Fargas aura poursuivi une carrière sur un rythme plutôt soutenu dans les années 1980 et 1990. Fargas débute son parcours de comédien en 1969. C'était dans un épisode du "Cosby Show" première mouture. Par la suite, il apparaît dans de nombreux épisodes de séries telles que "Kojak" et "Dossiers Brûlants".

On recense également de nombreux films et téléfilms à son actif entre 1975 et 2001. On pourra notamment citer "Huckleberry Finn" de Robert Totten (1975), "Deux millions de dollars aux Caraïbes" de Mike Hodges (1986) et "Ali : un héros, une légende" de Leon Ichaso (2000). Ajoutons à cela un travail de voix sur le film des frères Farrelly, "Osmosis Jones". Sans oublier une participation régulière à la série "Tout le monde déteste Chris" (entre 2005 et 2009). Il faut aussi souligner que le comédien est passionné de musique. Aussi, se produit-il, depuis 2012, avec le groupe de blues/jazz/calypso The New Jump Blues.

Ces dernières années, Antonio Fargas aura notamment connu un regain de popularité et de mise en lumière en France. Car, il a participé à la série "Chérif" en 2018.


POUR EN SAVOIR PLUS :

LE DOSSIER STARSKY ET HUTCH

LE GUIDE COMPLET DES EPISODES

LA DIFFUSION EN FRANCE

ça peut vous interesser

Les grandes séries télé : 4ème partie

Rédaction

Les grandes séries télé : 3ème partie

Rédaction

Agenda des concours

Rédaction