Acteurs Portraits en séries

George Peppard

Par Christophe Dordain

 

Une vedette de cinéma

George Peppard est né le 01 octobre 1928 à Détroit. Après un service militaire dans les Marines, il entre à l'université pour devenir ingénieur. Toutefois, il ne tarde pas à se tourner vers une carrière artistique. C'est ainsi qu'il suit alors les cours de l'Institut Carnegie (en Pennsylvanie). Par la suite, il profite des enseignements du célèbre Actors Studio de New-York.

Sa carrière à l'écran commence en 1957 avec le film "Demain, ce seront des hommes" (réalisé par Jack Garfein). Le jeune comédien commence ensuite à attirer l'attention. Par exemple, en jouant le fils illégitime de Robert Mitchum dans le mélodrame "La Maison de la Colline" (1960). Il se forge dès lors une solide réputation. Notamment en interprétant son rôle le plus mémorable dans "Le Petit Déjeuner chez Tiffany" (en 1961, un film de Blake Edwards avec Audrey Hepburn).

Repéré par les studios comme la jeune étoile montante, Peppard est enrôlé dans les films à succès de l'époque. On retiendra en priorité "La Conquête de l'Ouest" (1962) et "Opération Crossbow" (1965). Il atteint le summum de sa popularité dans une autre production somptueuse. Voici "Le Crépuscule des Aigles" (1966), dans lequel il jouait un pilote d'avion allemand durant la Première Guerre mondiale. Signalons également un excellent film de guerre, "Tobrouk", d'Arthur Hiller (1967). Mais aussi un bon western, "Les Canons de Cordoba" de Paul Wendkos (1970).

serie-banacek-george-peppard-9
Photo promotionnelle datant de 1972 / Crédits photo : NBC Television - Universal Television - Elephant Films
Une nouvelle gloire avec Banacek

Au début des années 70, sa popularité, quelque peu en baisse, est temporairement amplifiée grâce à "Banacek". Une série qu'il interprète entre 1972 et 1974. A propos de cette dernière, d'après un article publié par Pamela Burke dans Télé 7 Jours (numéro 716, en date du 12 janvier 1974), on apprend que "grâce à Banacek, George Peppard gagnait environ 100 000 dollars par année. Mais ce ne sont là que ses appointements d'acteur. Car il touche en plus, une part des bénéfices que rapporte la vente de la série dans le monde. Il est, évidemment, devenu actionnaire de la firme qui produit la série. Banacek a fait de lui un homme riche. Pourtant, ce sont des motivations exclusivement psychologiques qui l'avaient incité à accepter ce rôle en or. En effet, Banacek est un homme intelligent, fin et cultivé. Aussi, George Peppard avait-il été heureux de jouer un personnage plus proche de lui que les cow-boys que le cinéma lui imposait. Il avoue même aujourd'hui : En prenant ce rôle, je pensais que la série n'aurait pas un succès considérable, parce que son héros était trop nuancé et trop fin... Ce qui prouve que, parfois, on peut avoir la chance de se tromper..."

série-lagence-tous-risques-2
Copyright : NBC Television - Universal Television - Elephant Films
Les années 80

Ses rôles au cinéma devenant de plus en plus inintéressants par la suite, Peppard produit, dirige et interprète le drame "Five Days From Home" (1978), mais le résultat est plutôt décevant. Au milieu des années 80, il connaît un regain de popularité grâce au succès de la série TV "L'Agence Tous Risques", à partir de 1983, une série créée par Stephen J. Cannell qui compte 5 saisons (cf : le guide complet des épisodes). George Peppard a également participé à quelques téléfilms dont "Los Angeles Détective" réalisé par Michael Pressman (diffusion le 10 décembre 1989 sur NBC / Diffusion France le 13 avril 1989 sur TF1) et "Le Complot du Renard" de Charles Jarrot en 1990.

dvd-le-complot-du-renard-4
George Peppard dans Le Complot du Renard / Crédit photo : Elephant Films pour l'édition en DVD

En guise de conclusion, il est utile de préciser que, contrairement aux nombreux rôles de militaires qu'il a interprétés, George Peppard a été toute sa vie un militant fervent du Parti Démocrate, et s'est beaucoup battu pour les droits civiques, l'abolition des armes à feu et pour toutes les causes anti-guerre. Il était malheureusement aussi un alcoolique qui aura passé ses dernières années à aider les autres dans la même situation. Diagnostiqué d'un cancer du poumon en 1992, George Peppard en subira l'ablation, mais des complications lors de son traitement post-opératoire entrainèrent une pneumonie dont il est décédé le 08 mai 1994, à l'âge de 65 ans, à Los Angeles.

ça peut vous interesser

Waldo Kitty, la série : L’intégrale en DVD

Rédaction

Cosmos 1999, la série : Galerie de photos

Rédaction

Shogun, la série : L’intégrale en Blu-ray

Rédaction