17 août 2022
Dossiers séries TV Drame

Truth Be Told : Toute vérité n’est pas bonne à dire

Par Emmanuel Francq


La chaîne Apple TV+ continue à nous proposer de nouvelles séries originales avec "Truth Be Told". Après "For All Mankind" (la conquête spatiale avec des femmes astronautes) et "See" (comment survivre dans un monde où tout le monde est aveugle). Une plongée au cœur d’un monde de secrets et de mensonges en compagnie d’une podcasteuse. Ce n'es pas sans rappeler l’excellente série, hélas oubliée, "Jack Killian l’homme au micro" (1988/91).

C'est quoi cette série ?

Poppy Scoville-Parnell tient une série de podcasts fort écoutés et décide de revenir, près de 20 ans plus tard, sur l’affaire qui a fait sa renommée : la condamnation de Warren Cave (Aaron Paul), 16 ans à l’époque, pour le terrible meurtre d’un professeur et père de famille.


Saison 1 : 8 épisodes. Avec Octavia Spencer, Aaron Paul, Michael Beach, Lizzy Caplan


Si vous aviez l’occasion de rouvrir une affaire criminelle qui a secoué le système judiciaire 20 ans plus tôt parce que vous pensez que toute la vérité n’a pas été dévoilée, le feriez-vous ? C’est en substance la question que se pose Poppy la podcasteuse (excusez le ridicule du prénom…). Une femme noire qui déborde de confiance en elle et toujours prête à aller au bout des choses. Elle décide donc de rouvrir un vieux dossier criminel où Warren Cave, le coupable présumé, croupit derrière les barreaux depuis deux décennies.

Au delà des apparences

Le premier contact se passe mal, le jeune homme est devenu néo-nazi et la couleur de peau de son interlocutrice lui déplaît. Il refuse. Poppy va voir la mère de Warren, atteinte d’un cancer des poumons. Elle est persuadée qu’elle tient là une opportunité de rétablir la vérité, poursuit son enquête racontée dans une série de podcasts.

apple-truth-be-told2
Octavia Spencer - Copyright Apple TV+

Oui mais la vérité, cachée dans un monde de secrets rempli de mensonges, ne tarde pas à surgir. Très vite, Poppy se voit menacée par un personnage connu mais dont elle ne soupçonnait pas la veulerie et la lâcheté (on ne vous dira pas qui pour ne pas spoiler !). Au fil de 8 épisodes très maîtrisés, nous croisons une série de personnages étranges, souvent fracassés par la vie. Par exemple, les jumelles Buhrman (Lizzy Caplan, éblouissante dans une double composition, déjà vue dans le film "Cloverfield" et la série "Masters of sex").

Car ce dont nous parle "Truth Be Told" (la vérité doit être dite), c’est de la perception d’une affaire de meurtre par chacun. Tout le monde croit avoir la vérité. SA vérité primant sur celle des autres évidemment, quitte à faire le mal et à mentir. En effet, au-delà des apparences, nous découvrons les tourments d’une famille blanche. Une famille soi-disant au-dessus de tout soupçon, mais cachant de bien sombres secrets. Dès lors, comment démêler le vrai du faux ?

Aaron Paul dans un rôle fort différent

C’est sans compter la pugnacité de la journaliste qui, au risque de perdre son couple, va tout faire éclater au grand jour. Cela en révélant les failles du système judiciaire américain et une réalité familiale bien sordide. Ce qui épate dans cette série, au-delà de la précision de son écriture et de l’enchaînement assez implacable des événements, c’est la qualité du casting. Chaque acteur est pleinement habité par son personnage. Les principaux comme les seconds rôles. Mention spéciale à Aaron Paul qui nous livre une belle palette émotionnelle. De la joie à la peur, en passant par la haine et la rage. On le savait bon acteur depuis "Breaking Bad" mais, ici, il livre une prestation de plus haute tenue encore.

apple-truth-be-told1
Aaron Paul - Copyright Apple TV+

Enfin, et c’est un plaisir coupable, on serait tenté de dire qu’aucun personnage n’est aimable ou attachant dans cette histoire. A commencer par le principal. La journaliste Poppy, arrogante et à la recherche du scoop dans un seul objectif : son égo. Elle apprendra qu’ouvrir la boîte de Pandore lui fera perdre le contrôle qu’elle croyait tant avoir. Avec le risque d’y laisser sa peau lors d’un moment qui la traumatisera.

Par conséquent, nous ne pouvons que vous conseiller cette excellente et courte série (8 épisodes de 40 à 50’ chacun). Cette dernière est vraiment passionnante à suivre. Bonne nouvelle, une saison 2 est déjà en préparation. Espérons qu’elle sera à la hauteur de la première et verra le jour, vu les circonstances actuelles du coronavirus. En tous cas, "Truth Be Told" confirme tout le bien qu’on pense d’Apple Tv. Une plateforme capable de fournir des séries télé originales et de qualité, bien meilleures que celles de Netflix. Du moins, pour les spectateurs exigeants que nous sommes.

ça peut vous interesser

Espion Modèle : La série

Rédaction

Un flic dans la mafia : Saison 1

Rédaction

Deux Flics à Miami : Saison 5

Rédaction